Page d'origine

Le Nordeste

Page d'accueil Brésil

 

Après notre voyage en bateau de Manaus vers Santarem, nous avons pris l'avion pour rejoindre Récife. Notre but était de rester 2 jours à Récife avant de rejoindre Maragogi où nous avions réserver pour 4 jours un hôtel sur la plage pour permettre à notre fils de jouer un peu.Nous désirions aller visiter Olinda.

Mais voilà, parfois tout ne se déroule pas comme on le désirerait.

Arrivés vers 22h30 à Récife, nous avons d'abord dû nous battre avec le logement prévu (d'après le Routard, pas mauvais hôtel) qui ne nous avait juste réserver qu'une petite chambre à 2 lits sans fenêtre. Après un voyage enbateau assez éprouvant pour le sommeil et le trajet en avion, et surtout 3 semaines de séjour sans beaucoup d'arrêt, on aspirait à du repos! A sa décharge, l'hôtelier nous a immédiatement trouvé un autre hôtel avec une chambre 3 lits! Et heureusement, car durant la nuit notre fils a commencé à être malade.

 

Nous avonsquand même pu  remarqué ces panneaux repésentant des requins de couleur rouge placés tous les 200m le long des plages. Le danger est bien présent.

 

Comme la journée à Olinda était compromise, nous somes directement partis vers Maragogi où notre fils a dormi 72 hrs d'affilée! Heureusement pour lui, le temps était éxécrable avec pluie et pas très chaud. Nous étions les seuls dans l'hôtel!

Nous nous sommes ensuite dirigés vers Salvador de Bahia, notre dernière étape. Le bus en face de l'hôtel nous a amené à Maceio où nous avons pris un bus de nuit  pour Salvador de Bahia.

 

Maragogi - notre hôtel

 

SALVADOR DE BAHIA, la ville la plus africaine du pays, la ville aux 165 églises. C'est ici que débarquaient les esclaves africains.

 

On ne peut qu'aimer son atmosphère si particulère, ses beautés architecturales et sa cuisine d'influence afro-portugaise.

Au XVII°S, Salvador de Bahia était la 2me ville de l'Empire portugais après Lisbonne!
Nous avons commencé la visite par l'une des places les plus animées - Terreiro de Jesus - et par le coeur de la vieille ville, le Largo de Pelourinho. Eglises, couvents, maisons coloniales aux tons pastel, balcons en fer forgé, musique omniprésente.
.

Terreiro de Jesus

 

A côté de cette place vous trouverez l'Igreja São Francisco et son couvent. A VOIR.

Cette église baroque au luxe époustouflant, à l'intérieur couvert d'or et de sculptures,est un bel exemple de baroque. Le couvent lui est recouvert d'azulejos importés du Portugal.

Cliquez pour voir les photos d'azulejos.

 

Largo de Pelourinho

C'est sur cette place qu'étaient fouettés les esclaves, mis au "pilori". D'où le nom.

Ce vieux quartier colonial, restauré en 1994, a été proclamé "Patrimoine Historique de l'Humanité" par l'UNESCO.

L'Eglise N.S.do Rosãrio dos Pretos a été construite par les esclaves eux-mêmes et tous les saints y sont noirs. Sa façade bleue scintille au soleil.

Ensuite nous avons découvert les rues adjacentes. Tout guide touristique vous citera les églises à voir, les maisons à observer. Marauder dans ces rues est très agréable.

D'autres vues de Salvador de Bahia: Cliquez pour agrandir
Igreja N.S. de Rosãrio dos Pretos